Hélène ZANIER &
Pierre-Emmanuel SABOUL
Ostéopathes DO à Lyon 6 et Lons-le-Saunier

Ostéopathie pour bilan, prévention et post traumatique

osteopathie bilan prevention post traumatique

L'ostéopathie a un rôle essentiel dans la prévention de nombreux maux. Elle intervient à tous les stades :

  • Prévention avant la survenue de douleurs, de symptômes et/ ou de gènes ;

  • Prévention après l’apparition de douleurs, de symptômes et/ ou de gènes de mobilité afin d'éviter rechutes et récidives ;

  • Prévention afin de diminuer l'invalidité, l'impotence et de retarder le vieillissement et la dépendance.

Au cours de la vie d’un individu, le corps subit :

  • Des traumatismes avec des séquelles plus ou moins importantes (fractures, entorses, accidents de la route, interventions chirurgicales...) ;
  • Des traumatismes sans séquelle apparente (chutes « bénignes » essentiellement) ;
  • Des sollicitations répétitives et contraignantes liées aux activités de la vie courantes (activité professionnelle, sportive, stress...).

Toutes ces perturbations occasionnent des restrictions de mobilité et des blocages articulaires plus ou moins profonds qui entrainent l’apparition de douleurs, de symptômes voire des perturbations de mouvement.

 

Beaucoup de patients sont amenés à consulter l’ostéopathe uniquement lorsque le symptôme, la douleur ou la gêne sont présents, à la suite d’une douleur aigüe ou d’un traumatisme violent. Cependant, consulter son ostéopathe régulièrement, à titre préventif, permet de mieux gérer les perturbations du corps et ainsi de palier aux désagréments qu’ils peuvent occasionner.

Quand consulter l’ostéopathe ?

« Mieux vaut prévenir que guérir ».

 

Il n’est pas nécessaire d’attendre l’apparition de douleurs, de symptômes ou de pertes de mobilité articulaire pour consulter l’ostéopathe.

 

La prise en charge des restrictions de mobilité et des blocages articulaires de l’ensemble du corps avant que sa capacité d’adaptation ne soit dépassée permet de palier à l’apparition des premiers symptômes et/ ou de douleurs.
Un suivi régulier une fois par an est donc recommandé à tous les patients pour contrôler la mécanique du corps dans son ensemble et traiter les restrictions de mobilité et les blocages articulaires avant qu’ils ne deviennent problématiques.
Cependant, dans la majorité des cas, la fréquence des consultations reste à déterminer avec l’ostéopathe, en fonction des besoins, des antécédents du patient et de ses activités au quotidien.

 

L’ostéopathe ne travaille pas seul. Dans certains cas il doit également être intégré à d’autres systèmes de soins et travailler en complémentarité avec les médecins, les podologues et les kinésithérapeutes pour obtenir un traitement fiable et durable.